Nouvelles

Conférence Under Armour avec Dominique Maltais

Le samedi 17 septembre, Dominique Maltais est venue discuter avec les familles du Collège Ville-Marie du quotidien et des défis d’une athlète olympique. À travers le récit de sa vie, elle a abordé les hauts et les bas dans sa carrière jusqu’à aujourd’hui.

L’athlète de Petite-Rivière-Saint-François a commencé son récit en parlant de son expérience au secondaire. Élève moyenne sur le plan scolaire, elle était discrète et ricaneuse. La seule chose qui, déjà en bas âge, lui importait, c’était d’être sur la montagne dès la première neige. Skieuse au départ, elle s’intéresse un peu plus tardivement à la planche à neige. Sa première expérience se solde par une promesse : plus jamais elle n’en fera de sa vie. Pourtant, l’hiver suivant, elle renoue avec l’expérience, déterminée à réussir une première descente. C’est à partir de ce jour que la planche est devenue une extension d’elle-même.

Vers l’âge de 17 ans, elle remporte sa première compétition canadienne, à Calgary. Ne parlant presque pas un mot en anglais, sa première entrevue est réalisée à l’aide d’un intermédiaire qui traduit pour elle les questions. Néanmoins, elle force la main à l’équipe canadienne et enchaine rapidement les succès, en plus de poursuivre ses études et d’apprendre l’anglais. Aux jeux de Turin en 2006, elle remporte une médaille de bronze et réalise qu’en plus de sa passion pour la planche, elle tire une grande fierté à représenter le Canada sur la scène mondiale.

Sa préparation pour les jeux de Vancouver en 2010 est parsemée d’embuches. Elle se casse tour à tour les deux poignets pour finalement se blesser quelques minutes avant les qualifications olympiques. Elle fera malgré tout la descende de qualification et terminera 17e. Seulement les 16 premières athlètes seront qualifiées.

Malgré cette épreuve difficile, Dominique n’abandonne pas et c’est là tout l’essence du message dont elle est porteuse : passion, persévérance. Elle se fixe un nouvel objectif : Sochi 2014. Après s’être entourée d’une solide équipe de préparation, elle connait la meilleure période de sa carrière et remporte plusieurs fois les championnats mondiaux. Aux jeux de Sochi, elle remporte l’argent. Une belle récompense pour une athlète déterminée et tenace.

Dominique Maltais est une femme passionnée qui communique cette passion avec énergie, simplicité et authenticité. Avant de quitter l’enceinte du Collège, elle a accepté de tourner une courte vidéo pour les jeunes du Ville-Marie.

Catégories